Nurofenplast 200 mg, emplâtre médicamenteux - Boite/4

Nurofenplast 200 mg, emplâtre médicamenteux - Boite/4

Ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique de courte durée des douleurs locales en cas de traumatismes bénins: foulures, entorses ou contusions localisées près de l'articulation du membre supérieur ou inférieur chez les adultes ou les adolescents de plus de 16 ans.

11,74€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930170861
Code ACL : 3017086

emplâtre médicamenteux (de 10 cm par 14 cm avec une couche de pâte transparente, autoadhésive, étalée sur un support tissé flexible de couleur chair et un film protecteur détachable) : Ibuprofène 200 mg.

Excipients : Macrogol 20000, Macrogol 400, Lévomenthol, Copolymère tribloc styrène isoprène styrène, Polyisobutylène, Ester de glycérol de colophane hydrogénée, Paraffine liquide, Téréphtalate de polyéthylène (PET) tissé, Téréphtalate de polyéthylène (PET) recouvert de silicone, qsp 1 emplâtre médicamenteux.

Posologie - Adultes ou adolescents de plus de 16 ans :

Une dose est équivalente à un emplâtre médicamenteux.

La dose maximale pouvant être utilisée est d'un emplâtre médicamenteux par 24 heures.

L'emplâtre peut être appliqué à n'importe quel moment du jour ou de la nuit, mais il doit être retiré à la même heure le lendemain et un nouvel emplâtre peut alors être appliqué.

L'emplâtre médicamenteux doit être utilisé pendant la durée la plus courte nécessaire au soulagement des symptômes. La durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours. Le bénéfice thérapeutique du traitement au-delà de 5 jours n'a pas été établi. En l'absence d'amélioration durant la période recommandée de traitement ou si les symptômes s'aggravent, il est conseillé de consulter un médecin.

- Personnes âgées: Aucune adaptation particulière de la dose n'est nécessaire.

- Population pédiatrique : La sécurité d'emploi et l'efficacité de NurofenPlast 200 mg, emplâtre médicamenteux chez les enfants et adolescents de moins de 16 ans n'a pas encore été établie.

Mode d'administration Pour application cutanée et utilisation de courte durée uniquement. L'emplâtre médicamenteux doit être utilisé dans son intégralité et ne doit pas être découpé. L'emplâtre médicamenteux ne doit pas être utilisé avec un pansement occlusif. Il est recommandé de nettoyer et de sécher soigneusement la zone à traiter avant d'appliquer l'emplâtre médicamenteux. Appliquer uniquement sur une peau intacte. Pour retirer l'emplâtre médicamenteux du sachet, déchirer ou découper le sachet le long des pointillés. Retirer d'abord la partie centrale du film utilisé pour protéger la surface adhésive et appliquer cette surface sur la zone douloureuse. Une fois l'emplâtre bien positionné, retirer les parties restantes du film protecteur sur les côtés de l'emplâtre. L'emplâtre médicamenteux est flexible et adaptable, il peut être appliqué si nécessaire sur ou près d'une articulation permettant des mouvements normaux. Eviter de mettre l'emplâtre médicamenteux en contact avec de l'eau.

 

Contre-indications:

- Hypersensibilité connue à la substance active ou à l'un des excipients listés dans la rubrique Composition. -

Patients présentant des antécédents de réactions d'hypersensibilité (par exemple asthme, bronchospasme, rhinite, oedème angioneurotique ou urticaire) associées à la prise d'ibuprofène, d'acide acétylsalicylique ou à d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

- Application sur une peau endommagée ou lésée.

- Dernier trimestre de la grossesse (voir rubrique Fertilité, grossesse et allaitement).

- Utilisation sur les yeux, la bouche ou les muqueuses.

Grossesse et Allaitement :

- Grossesse La concentration systémique d'ibuprofène est plus faible après une application topique qu'après une administration orale. Avec l'expérience des traitements par AINS à absorption systémique, les recommandations sont les suivantes : L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut avoir des effets indésirables sur la grossesse et/ou le développement de l'embryon/du foetus. Les données tirées des études épidémiologiques évoquent un risque accru de fausse couche, de malformation cardiaque et de laparoschisis après l'utilisation d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines au début de la grossesse. Il semblerait que le risque augmente avec le dosage et la durée du traitement. Chez les animaux, il a été démontré que l'administration d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines entraîne une perte accrue avant et après l'implantation ainsi qu'une mortalité embryofoetale. De plus, une augmentation des incidences de diverses malformations, y compris cardiovasculaires, a été rapportée chez les animaux ayant reçu un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines pendant la période organogénétique. Au cours du premier et du second trimestre de la grossesse, NurofenPlast 200 mg, emplâtre médicamenteux, ne doit pas être administré, sauf nécessité manifeste. Si NurofenPlast 200 mg, emplâtre médicamenteux est utilisé pendant le premier et le second trimestre de la grossesse, la dose devra rester aussi faible que possible et la durée du traitement aussi courte que possible. Au cours du troisième trimestre de la grossesse, tous les inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines peuvent exposer: ·Le foetus à : oune toxicité cardio-pulmonaire (avec une fermeture prématurée du canal artériel et une hypertension artérielle pulmonaire) ; oun dysfonctionnement rénal, pouvant évoluer vers une insuffisance rénale avec oligo-hydramnios. ·La mère et le nouveau-né, à la fin de la grossesse, à : oune prolongation possible du temps de saignement, un effet antiagrégant plaquettaire susceptible de survenir même à de très faibles doses ; oinhibition des contractions utérines rallongeant la durée du travail. Par conséquent, l'ibuprofène est contre-indiqué pendant le troisième trimestre de la grossesse.

- Allaitement Après une utilisation systémique, l'ibuprofène et ses métabolites passent en faibles quantités seulement dans le lait maternel. Aucun effet nocif n'étant connu chez l'enfant à ce jour, il n'est habituellement pas nécessaire d'interrompre l'allaitement en cas de traitement de courte durée à la dose recommandée avec cet emplâtre médicamenteux. Cependant, par précaution, cet emplâtre médicamenteux ne doit pas être directement appliqué sur les seins des mères allaitantes.

 

Nombre d’unités : 4
Âge minimum : 16 ans

Nature de produit : Patch
Substance active : Ibuprofène
Conditionnement : Boite carton, Sachet
Indication / Contre-indication : Ne pas dépasser la dose journalière recommandée, Ne pas utiliser chez la femme enceinte et/ou allaitante, Ne pas utiliser sur une peau lésée, abîmée, irritée, Tenir hors de portée des enfants, Usage externe uniquement.

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 02/07/2022.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française