Nicorettespray Fruits rouges, solution buccale - 1 spray

Nicorettespray Fruits rouges, solution buccale - 1 spray

NICORETTESPRAY FRUITS ROUGES est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique chez l'adulte pour soulager les symptômes du sevrage nicotinique que l'on ressent lorsqu'on arrête de fumer, notamment les envies irrésistibles de fumer. L'arrêt définitif du tabac est l'objectif ultime du traitement. NICORETTESPRAY FRUITS ROUGES doit de préférence être utilisé en association avec un programme d'accompagnement.

16,49€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930085264
Code ACL : 3008526

Cet article est momentanément indisponible sur notre site internet, merci de nous contacter pour plus d’informations.

solution pour pulvérisation buccale (limpide à légèrement opalescente, incolore à jaune) : Nicotine 1 mg.

Excipients : Propylène glycol, éthanol anhydre, Trométamol, Poloxamère 407, Glycérol, Bicarbonate de sodium, Lévomenthol, Arôme fruits rouges, (Propylène glycol, Frambinone, Héliotropine, Cis-3 Hexénol, Bêta-ionone, Acétate de dimethyl-benzyl-carbinyle, Alcool phényléthylique, Alcool C6, Macrolide Supra, Géraniol, Huile de feuille de buchu), Arôme rafraîchissant, (Monomenthyl glutarate, Dimenthyl glutarate), Sucralose, Acésulfame potassique, Acide chlorhydrique (pour l'ajustement de pH), Eau purifiée, qsp 1 pulvérisation.

Une pulvérisation délivre une dose de 0,07 ml de solution contenant 1 mg de nicotine.

1 ml de solution contient 13,6 mg de nicotine.

Excipient à effet notoire : éthanol (moins de 100 mg d'éthanol/pulvérisation), propylène glycol.

Au cours du traitement par NICORETTESPRAY FRUITS ROUGES, il faut impérativement s'abstenir de fumer. Adultes et patients âgés Le tableau ci-dessous indique le schéma posologique recommandé pour le pulvérisateur buccal pendant le traitement complet (Étape I) et pendant la période d'arrêt progressif du traitement (Étape II et Étape III). Il est possible de prendre 4 pulvérisations maximum par heure. Ne pas dépasser 2 pulvérisations par prise et ne pas dépasser 64 pulvérisations (4 pulvérisations par heure, pendant 16 heures) par période de 24 heures. . Étape I : Semaines 1 à 6 Utiliser 1 ou 2 pulvérisations aux moments habituels de consommation de tabac ou en cas d'envie irrésistible de fumer. Si l'envie persiste quelques minutes après une pulvérisation, utiliser une deuxième pulvérisation. Si 2 pulvérisations sont nécessaires, les doses ultérieures peuvent comporter 2 pulvérisations consécutives. La plupart des fumeurs doivent utiliser 1 ou 2 pulvérisations toutes les 30 minutes à 1 heure. . Étape II : Semaines 7 à 9 Commencer à réduire le nombre quotidien de pulvérisations. À la fin de la Semaine 9, le nombre moyen de pulvérisations par jour doit être égal à la MOITIÉ de celui de l'Étape I. . Étape III : Semaines 10 à 12 Continuer à réduire le nombre quotidien de pulvérisations de manière à atteindre un nombre maximal de 4 pulvérisations par jour à la Semaine 12. Lorsque les sujets n'utilisent plus que 2 à 4 pulvérisations par jour, ils peuvent arrêter d'utiliser le pulvérisateur buccal. Exemple : en cas de consommation moyenne de 15 cigarettes par jour, il convient d'utiliser 1 à 2 pulvérisations au moins 15 fois par jour. Pour s'abstenir de fumer après l'Étape III, les sujets peuvent continuer à utiliser le pulvérisateur buccal lorsque l'envie de fumer est intense. En cas de besoin impérieux de fumer, utiliser une pulvérisation, avec une seconde pulvérisation si la première ne produit pas d'effet après quelques minutes. Au cours de cette période, ne pas utiliser plus de quatre pulvérisations par jour. En général, il est déconseillé d'utiliser le pulvérisateur buccal au-delà de 6 mois. Certains ex-fumeurs doivent utiliser le pulvérisateur buccal pendant plus de six mois afin d'éviter les rechutes. Garder un pulvérisateur buccal en réserve en cas d'envie soudaine et irrépressible de fumer. Population pédiatrique Ne pas administrer ce médicament aux sujets de moins de 18 ans. Aucune donnée n'existe sur le traitement des adolescents de moins de 18 ans avec ce médicament. Mode d'administration Après amorçage de la pompe, ouvrir la bouche et placer l'embout du pulvérisateur aussi près que possible de celle-ci. Appuyer fermement sur la partie supérieure du distributeur pour libérer une dose dans la bouche, en évitant les lèvres. Il est recommandé de ne pas inhaler lors de la pulvérisation afin que le produit n'entre pas dans les voies respiratoires. Pour de meilleurs résultats, éviter de déglutir pendant les quelques secondes qui suivent la pulvérisation. S'abstenir de manger ou de boire lors de la pulvérisation buccale. Un service de conseils et d'accompagnement améliorera les chances de succès.

Nombre d’unités : 1
Âge minimum : 18 ans

Nature de produit : Solution
Conditionnement : Plaquette thermoformée, Spray
Indication / Contre-indication : Déconseillé aux femmes enceintes

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 16/04/2021.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française