Imodiumduo 12 comprimés

Imodiumduo 12 comprimés

IMODIUMDUO comprimé est indiqué dans le traitement symptomatique de la diarrhée aiguë de l'adulte et de l'adolescent de plus de 12 ans avec gêne abdominale liée à la présence de gaz : ballonnements, douleurs spasmodiques ou flatulence.

5,89€
Attention Médicament
Code EAN : 3400937882248
Code ACL : 3788224

comprimé (non enrobé, blanc, en forme de gélule, gravé IMO sur une face et 2/125 sur l'autre) : Chlorhydrate de lopéramide 2 mg, Siméticone, soit Diméticone 125 mg.

Excipients : Hydrogénophosphate de calcium, Cellulose microcristalline, Acésulfame potassique, Arôme artificiel de vanille, (Propylèneglycol, Maltodextrine, Alcool benzylique), Carboxyméthylamidon sodique (type A), Acide stéarique, qsp 1 comprimé.

Excipient(s) à effet notoire : Chaque comprimé contient moins de 0,026 mg d'alcool benzylique et moins de 4,4 mg de maltodextrine (qui contient du glucose).

 

Posologie

Adultes de plus de 18 ans

Prendre d'abord 2 comprimés, puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et 2 jours de traitement.

Adolescents de 12 à 18 ans

Prendre d'abord 1 comprimé, puis un comprimé après chaque selle non moulée. Ne pas dépasser 4 comprimés par jour et 2 jours de traitement.

Population pédiatrique

IMODIUMDUO est contre-indiqué chez l'enfant de moins de 12 ans (voir la rubrique Contre-indications).

Sujets âgés

Aucun ajustement posologique n'est nécessaire.

Insuffisance rénale

Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patients atteints d'insuffisance rénale.

Insuffisance hépatique


Bien qu'il n'existe pas de données pharmacocinétiques chez les patients insuffisants hépatiques, l'utilisation d'IMODIUMDUO doit se faire avec précaution chez ces patients du fait de la diminution de l'effet de premier passage hépatique (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Mode d'administration

Avaler le nombre approprié de comprimés entiers avec un verre d'eau.

 

Contre-indications:

· Enfants de moins de 12 ans ;

· Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition ;

· Patients souffrant de dysenteries aiguës caractérisées par la présence de sang dans les selles et une fièvre importante ;

· Patients souffrant de rectocolite hémorragique aiguë ;

· Patients souffrant de colite pseudomembraneuse associée aux antibiotiques à large spectre ;

· Entérocolite bactérienne due à des bactéries invasives telles que Salmonella, Shigella et Campylobacter.

IMODIUMDUO ne doit pas être utilisé lorsqu'une inhibition du péristaltisme doit être évitée du fait du risque possible de séquelles importantes incluant iléus, mégacôlon et syndrome colectasique. En cas d'apparition de constipation, d'iléus ou de distension abdominale, l'administration de ce médicament doit être interrompue rapidement.

Précautions d'emploi:

Le traitement de la diarrhée par l'association lopéramide-siméticone est uniquement symptomatique. Si une cause sous-jacente est déterminée, un traitement spécifique devra être instauré dans la mesure du possible.

En cas de diarrhée (sévère), une perte hydroélectrolytique peut survenir. Il est important d'attirer l'attention sur une réhydratation appropriée avec apport d'électrolytes.

Si une amélioration clinique n'est pas observée dans les 48 heures, il convient d'arrêter le traitement. Les patients devront être avertis dans ce cas, qu'ils doivent consulter leur médecin.

Les patients ayant le virus du SIDA et traités pour une diarrhée par IMODIUMDUO, doivent arrêter le traitement dès les premiers signes de distension abdominale. Des cas isolés de constipation sévère avec une augmentation du risque de colectasie ont été rapportés chez les patients atteints du virus du SIDA ayant une colite infectieuse bactérienne et virale traitée par le chlorhydrate de lopéramide.

Bien qu'il n'existe pas de données pharmacocinétiques chez les patients insuffisants hépatiques, l'utilisation d'IMODIUMDUO doit se faire avec précaution chez ces patients du fait de la diminution de l'effet de premier passage hépatique. Ce médicament doit être utilisé avec précaution chez les patients présentant une insuffisance hépatique car il peut donner lieu à un surdosage relatif entrainant une toxicité sur le système nerveux central (SNC). Chez les patients atteints de troubles hépatiques sévères, ce médicament ne sera utilisé que sur surveillance médicale.

Des effets cardiaques incluant un allongement de l'intervalle QT et un élargissement du complexe QRS des torsades de pointes ont été rapportés lors de surdosage. Dans certains cas l'évolution a été fatale (voir rubrique Surdosage). Le surdosage peut révéler un syndrome de Brugada existant. Les patients ne doivent pas dépasser la dose et/ou la durée de traitement recommandées.

IMODIUMDUO, comprimé contient de l'alcool benzylique qui peut provoquer des réactions allergiques. IMODIUMDUO, comprimé doit être utilisé avec précaution chez les patients atteinte d'une insuffisance rénale ou hépatique, ou chez les femmes enceintes ou allaitantes, en raison du risque d'accumulation et de toxicité (acidose métabolique).

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

Ce médicament contient moins de 0,00044 mg d'alcool (éthanol) par comprimé. La faible quantité d'alcool contenue dans ce médicament n'est pas susceptible d'entraîner d'effet notable.

Ce médicament contient de la maltodextrine qui contient du glucose. Les patients présentant des un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ne doivent pas prendre ce médicament.

Grossesse et Allaitement :

Grossesse

Bien que les études chez l'animal n'aient pas montré que le lopéramide ou la siméticone possédaient des effets tératogènes ou embryotoxiques, la sécurité d'emploi chez la femme enceinte n'a pas été établie.

IMODIUMDUO ne doit pas être administré pendant la grossesse, en particulier pendant le premier trimestre, à moins que cela ne soit cliniquement justifié.

Allaitement

De faibles quantités de lopéramide peuvent être retrouvées dans le lait maternel. En conséquence, l'utilisation de ce médicament pendant l'allaitement est déconseillée.

Fertilité

Les effets sur la fertilité chez l'homme n'ont pas été évalués.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines :IMODIUMDUO n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Cependant, la fatigue, des vertiges ou la somnolence peuvent apparaitre dans le cadre de syndromes diarrhéiques traités par le chlorhydrate de lopéramide (voir la rubrique Effets indésirables). Par conséquent, il est conseillé d'être prudent en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines.

 

Nombre d’unités : 12
Âge minimum : 12 ans

Nature de produit : Comprimé à avaler
Substance active : Chlorhydrate de lopéramide, Diméticone
Conditionnement : Boite carton, Plaquette thermoformée
Indication / Contre-indication : Ne pas dépasser la dose journalière recommandée, Ne pas utiliser chez la femme enceinte et/ou allaitante, Tenir hors de portée des enfants

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 10/08/2022.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française