BETADINE 10 %, solution vaginale 125ml

BETADINE 10 %, solution vaginale 125ml

Traitement local d'appoint des infections vaginales à germes sensibles et préparation vulvo-vaginale avant acte médical invasif ou acte de chirurgie de la sphère urogénitale.


4,34€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930108550
Code ACL : 3010855

solution vaginale : Povidone iodée (1) 10 g/100 ml.

Excipients : éther laurique de macrogol (9), Hydroxyde de sodium (qsp pH 2), Eau purifiée. (1) titrée à 10 % d'iode 

 

 

Utilisation diluée avec un nécessaire à injections vaginales : 1 ou 2 injections vaginales quotidiennes à la dilution de 1 dose dans 1/3 de litre d'eau tiède.

Utilisation pure : Badigeonnages internes ou externes. 

 

 

Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE dans les situations suivantes:

· Antécédent d'hypersensibilité à l'un des constituants, en particulier la povidone. Il n'existe pas de réactions croisées avec les produits de contraste iodés. Les réactions d'intolérance (réactions anaphylactoïdes) aux produits de contraste iodés ou d'anaphylaxie aux fruits de mer ne constituent pas une contre-indication à l'utilisation de BETADINE 10%, solution vaginale.

· De façon prolongée pendant le 2ème et le 3ème trimestre de la grossesse.

· L'allaitement est contre-indiqué en cas de traitement prolongé.

En raison de la résorption transmuqueuse de l'iode, l'utilisation prolongée de cette spécialité peut exposer à des effets systémiques (voir rubrique Effets indésirables).

Ces effets systémiques sont favorisés par la répétition des applications et en cas d'insuffisance rénale.

Eviter un usage prolongé ou répété.

Eviter les coulures. Un contact prolongé avec la solution non séchée peut entrainer une irritation et rarement des réactions cutanées sévères à type de brûlures. Ce médicament est déconseillé en association avec des produits spermicides.

Grossesse et Allaitement :

- Grossesse Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif de la povidone iodée lorsqu'elle est administrée au premier trimestre de la grossesse. La thyroïde foetale commençant à fixer l'iode à partir de 14 semaines d'aménorrhée, aucun retentissement sur la thyroïde fotale n'est attendu en cas d'administrations préalables. La surcharge iodée, très vraisemblable avec l'utilisation prolongée de ce produit passé ce terme, peut entraîner une hypothyroïdie fotale, biologique ou même clinique (goître). En conséquence, l'utilisation prolongée de ce médicament est contre-indiquée à partir du 2ème trimestre. Son utilisation à titre ponctuel ne doit être envisagée que si nécessaire.

- Allaitement L'iode passe dans le lait à des concentrations supérieures au plasma maternel. En raison du risque d'hypothyroïdie chez le nourrisson, l'allaitement est contre-indiqué en cas de traitement prolongé par ce médicament.

 

 

Âge minimum : 15 ans

Nature de produit : Solution
Substance active : Povidone iodée
Conditionnement : Flacon métal
Indication / Contre-indication : Déconseillé aux personnes sensibles à l'iode, Ne pas avaler, Tenir hors de portée des enfants

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 04/04/2020.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française