Nausicalm Enfants, sirop en sachets - 15 sachets de 5ml

Nausicalm Enfants, sirop en sachets - 15 sachets de 5ml

Chez l'enfant de 6 à 15 ans : · Prévention et traitement du mal des transports. · Traitement symptomatique de courte durée des nausées et des vomissements non accompagnés de fièvre.

5,28€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930060278
Code ACL : 3006027

sirop (jaune ambrée à odeur de caramel) : Dimenhydrinate 15,7 mg. Excipients : Saccharose, Arôme caramel, (Diacétyle, éthylvanilline, Héliotropine, éthylmaltol, Absolu de fève Tonka) (1), Parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), Parahydroxybenzoate de propyle (E 216), Gomme xanthane, Eau purifiée, qsp 1 sachet.

Excipients à effet notoire : un sachet contient 3,6 g de saccharose, 0,0025 g de parahydroxybenzoate de méthyle (E218), 0,0015 g de parahydroxybenzoate de propyle (E216) et 0,106 g d'éthanol (contenu dans l'arôme caramel). (1) contenant notamment de l'éthanol

Voie orale. Un sachet contient 15,7 mg de dimenhydrinate.

Enfant de 6 à 15 ans

· Mal des transports 1 à 2 sachets. Posologie maximale : 150 mg/24 h, soit 10 sachets par 24 heures. La première prise doit être absorbée une demi-heure avant le départ. La prise peut éventuellement être renouvelée au cours du voyage.

· Traitement symptomatique des nausées et des vomissements non accompagnés de fièvre 1 à 2 sachets toutes les 6 à 8 heures. Posologie maximale : 150 mg/24 h, soit 10 sachets par 24 heures.

La durée du traitement sans avis médical ne doit pas dépasser 2 jours

Ce médicament est CONTRE-INDIQUE dans les situations suivantes:

·         Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

·         Hypersensibilité aux antihistaminiques.

·         Risque de glaucome par fermeture de l'angle.

·         Risque de rétention urinaire liée à des troubles urétro-prostatiques.

·         Enfant de moins de 6 ans

Mises en garde spéciales

Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase.

Ce médicament contient 3,6 g de saccharose par sachet dont il faut tenir compte dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète.

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle (E218) et du parahydroxybenzoate de propyle (E216) et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

Ce médicament contient 106 mg d'éthanol (alcool) par sachet. L'utilisation de ce médicament est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques.

Précautions d'emploi

Par prudence, ne pas utiliser ce médicament en cas d'asthme bronchique.

Le diménhydrinate doit être utilisé avec prudence dans les insuffisances hépatiques et/ou rénales sévères, en raison du risque d'accumulation.

Des précautions doivent être prises en cas d'association avec certains antibiotiques oto-toxiques, le diménhydrinate pouvant masquer les symptômes d'une oto-toxicité.

Le risque d'abus et de pharmacodépendance est faible. Toutefois, des cas d'abus et de pharmacodépendance ont été rapportés principalement chez des adolescents ou des jeunes adultes à des fins récréatives et/ou chez des patients souffrant de troubles psychotiques ou ayant des antécédents d'abus et/ou de pharmacodépendance.

La survenue de signes ou symptômes évoquant un usage abusif du dimenhydrinate doit faire l'objet d'une surveillance attentive.

Grossesse et Allaitement :

Grossesse

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En clinique, l'utilisation du diménhydrinate au cours d'un nombre limité de grossesses n'a apparemment révélé aucun effet malformatif particulier à ce jour. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse.

Compte-tenu de leurs propriétés atropiniques et sédatives, des signes digestifs (distension abdominale, iléus méconial, retard à l'émission du méconium, difficulté de mise en route de l'alimentation), respiratoires (détresse respiratoire, tachycardies) et des troubles neurologiques ont été décrits chez les nouveau-nés de mères traitées au long cours par de fortes posologies d'un antihistaminique anticholinergique.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire ; en se limitant, au 3ème trimestre à un usage ponctuel.

Si l'administration de ce médicament a eu lieu en fin de grossesse, il semble justifié d'observer une période de surveillance des fonctions neurologiques et digestives du nouveau-né.

Allaitement

Compte-tenu d'un passage dans le lait maternel et des propriétés sédatives et atropiniques de la dimenhydramine, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines :

L'attention est appelée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de somnolence attachés à l'emploi de ce médicament.

Ce phénomène est accentué par la prise de boissons alcoolisées ou de médicaments contenant de l'alcool.

 

Volume : 5 ml
Nombre d’unités : 15
Âge minimum : 6 ans

Nature de produit : Sirop
Substance active : Dimenhydrinate
Conditionnement : Boite carton, Sachet, Unidose
Indication / Contre-indication : Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, Ne pas dépasser la dose journalière recommandée, Tenir hors de portée des enfants

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 25/06/2022.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française