Ibuprofène Biogaran Conseil 400 mg Suspension buvable - 10 sachets

Ibuprofène Biogaran Conseil 400 mg Suspension buvable - 10 sachets

Arôme FRAISE

- IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide est indiqué pour le traitement de courte durée des douleurs légères à modérées telles que maux de tête (y compris les crises de migraine légère à modérée, avec ou sans aura), douleurs dentaires, dysménorrhée et douleurs postopératoires.

- IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide réduit aussi l'inflammation et la fièvre et soulage les douleurs associées à la grippe et aux rhumes. IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide est destiné aux adultes et aux adolescents à partir de 40 kg (âgés de 12 ans et plus).

 

4,09€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930130124
Code ACL : 3013012

suspension buvable (visqueuse blanche ou presque blanche avec un arôme fraise reconnaissable) : Ibuprofène 400 mg.

Excipients : Benzoate de sodium (E 211), Acide citrique anhydre (E 330), Citrate de sodium dihydraté (E331), Saccharine de sodium anhydre (E 954), Chlorure de sodium, Hypromellose 15 cP, Gomme xanthane (E 415), Maltitol liquide (E965), Glycérol 99,8 % (E 422), Arôme de fraise, (Substances aromatisantes identiques aux naturelles, Préparations aux arômes naturels, Maltodextrine de maïs, Citrate d'éthyle (E 1505), Propylèneglycol (E 1520), Alcool benzylique), Thaumatine, Eau purifiée, qsp 1 sachet.

Excipient(s) à effet notoire : Maltitol liquide (E965) 5 g/10 ml Sodium 57,94 mg/10 ml.

 

Destiné uniquement à l'administration par voie orale et de courte durée.

Adultes et adolescents à partir de 40 kg (âgés de 12 ans et plus)

Chez les adultes, il est conseillé de consulter un médecin si ce médicament doit être pris pendant plus de 3 jours en cas de migraine ou de fièvre, ou si la douleur persiste plus de 4 jours, ou si les symptômes s'aggravent.

Chez les adolescents (âgés de 12 ans et plus), il convient de consulter un médecin si ce médicament doit être pris pendant plus de 3 jours ou si les symptômes s'aggravent.

La dose initiale est de 1 sachet d'IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable édulcorée au maltitol liquide, à renouveler, si nécessaire, de 1 sachet d'IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide toutes les six heures, jusqu'à 1 200 mg au maximum (3 sachets d'IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide) par période de 24 heures.

L'intervalle entre deux doses ne doit pas être inférieur à 6 heures. En cas de migraine, 1 sachet d'IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable édulcorée au maltitol liquide doit être pris aussi tôt que possible, dès l'apparition de la crise. Si le patient n'est pas soulagé après la première dose, aucune dose supplémentaire ne doit être prise durant la crise. Il est possible toutefois de prendre un autre traitement à l'exception d'un autre AINS ou d'acide acétylsalicylique. Si le patient est soulagé mais que les symptômes réapparaissent, une autre dose peut être prise 8 heures plus tard.

Population pédiatrique IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide n'est pas destiné aux adolescents de moins de 40 kg ou aux enfants âgés de moins de 12 ans.

Sujets âgés Chez les patients âgés, la posologie est la même que pour les adultes, mais une attention particulière est nécessaire (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Patients souffrant d'une insuffisance hépatique ou rénale Il n'est pas nécessaire de réduire la dose chez les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique légère à modérée, une attention particulière est toutefois nécessaire (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi). Les effets indésirables peuvent être minimisés en utilisant la dose efficace la plus faible pendant la durée la plus courte nécessaire pour contrôler les symptômes (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Mode d'administration Malaxez le sachet plusieurs fois avant de l'ouvrir. Le sachet peut être pris avec ou sans aliments. S'il est pris au cours d'un repas ou peu après un repas, le début de l'action peut être retardé. Cependant, le produit est mieux toléré s'il est pris au cours d'un repas et la probabilité de troubles gastro-intestinaux est ainsi diminuée. IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide peut être administré directement sans eau ou dilué dans de l'eau.

Instructions de préparation avant utilisation : Ce produit est une suspension. Doit être homogénéisé avant utilisation comme indiqué sur la figure suivante :

1 - Pressez vos doigts à plusieurs reprises sur le haut et le bas du sachet.

2 - Pressez plusieurs fois de haut en bas et de bas en haut.

 

Contre-indications:

· Hypersensibilité à la substance active ou à d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

· Antécédents de réaction d'hypersensibilité (par ex. bronchospasme, asthme, rhinite, angioedème ou urticaire) associée à l'utilisation d'acide acétylsalicylique ou d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

· Antécédents de saignement ou d'ulcère gastro­intestinal au cours d'un traitement par AINS antérieur.

· Episode actif ou des antécédents d'ulcération peptique/hémorragie récidivantes (deux ou plusieurs épisodes distincts avérés d'ulcération ou d'hémorragie).

· Hémorragie cérébrovasculaire ou autre hémorragie active. · Insuffisance hépatique sévère, insuffisance rénale sévère ou insuffisance cardiaque sévère (Classe IV de la NYHA) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

· Déshydratation sévère (causée par des vomissements, diarrhée ou apport hydrique insuffisant).

· Troubles de l'hématopoïèse d'origine inconnue tels que thrombocytopénie.

· Troisième trimestre de grossesse (voir rubrique Fertilité, grossesse et allaitement).

Grossesse et Allaitement :

- Grossesse L'inhibition de la synthèse des prostaglandines peut avoir un effet délétère sur la grossesse et/ou le développement embryonnaire/foetal. Des données issues d'études épidémiologiques évoquent un risque accru de fausses couches, de malformations cardiaques et de gastroschisis après la prise d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse. Le risque semble augmenter en fonction de la dose et la durée du traitement. Chez l'animal, il a été montré que l'administration d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines entraînait un risque accru de pertes pré- et post­implantatoires et de létalité embryo-foetale. En outre, une incidence plus élevée de diverses malformations, notamment cardiovasculaires, a été signalée chez les animaux ayant reçu un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines pendant la période d'organogénèse. L'ibuprofène ne doit pas être administré pendant le premier et le deuxième trimestre de grossesse, sauf en cas d'absolue nécessité. Si l'ibuprofène est utilisé par une femme qui souhaite concevoir un enfant ou pendant le premier et le deuxième trimestre de grossesse, la dose devra rester la plus faible possible et la durée du traitement la plus brève possible. Pendant le troisième trimestre de grossesse, tous les inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines peuvent exposer le foetus à : · une toxicité cardiopulmonaire (avec fermeture prématurée du canal artériel et hypertension pulmonaire) ; · une atteinte fonctionnelle rénale pouvant évoluer vers une insuffisance rénale avec oligo-hydramnios. En fin de grossesse, la mère et le nouveau-né peuvent être exposés à : · un allongement du temps de saignement, un effet antiagrégant plaquettaire pouvant survenir même à de très faibles doses ; · une inhibition des contractions utérines, retardant ou allongeant la durée du travail. Par conséquent, l'ibuprofène est contre-indiqué pendant le troisième trimestre de la grossesse (voir rubrique Contre-indications).

- Allaitement

Seules de faibles quantités d'ibuprofène et de ses métabolites passent dans le lait maternel. Aucun effet nocif pour les nourrissons n'étant connu à ce jour, il n'est généralement pas nécessaire d'interrompre l'allaitement durant un traitement de courte durée par de l'ibuprofène pris aux doses recommandées.

- Fertilité Les données limitées disponibles indiquent que des substances inhibant la cyclo-oxygénase/synthèse des prostaglandines peuvent altérer la fertilité féminine en raison d'un effet sur l'ovulation. Cela est réversible à l'arrêt du traitement.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines : Aucune précaution n'est nécessaire en cas d'utilisation unique ou à court terme. Toutefois, l'apparition d'effets secondaires tels que fatigue et vertiges peut affecter le temps de réaction, et l'aptitude à conduire un véhicule et/ou à utiliser des machines peut être altérée. Cela s'applique tout particulièrement en cas de consommation associée d'alcool.

 

Volume : 10 ml
Nombre d’unités : 10
Âge minimum : 12 ans

Nature de produit : Suspension buvable
Substance active : Ibuprofène
Conditionnement : Boite carton, Sachet, Unidose
Indication / Contre-indication : Ne pas utiliser chez la femme enceinte

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 16/10/2021.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française