Amylmetacresol / alcool dichlorobenzylique / lidocaine Biogaran Spray Buccal 20ml
Amylmetacresol / alcool dichlorobenzylique / lidocaine Biogaran Spray Buccal 20ml Amylmetacresol / alcool dichlorobenzylique / lidocaine Biogaran Spray Buccal 20ml

Amylmetacresol / alcool dichlorobenzylique / lidocaine Biogaran Spray Buccal 20ml

Soulagement local des symptômes d'infection modérée de la bouche et de la gorge associés à des douleurs sans fièvre chez l'adulte et l'adolescent de plus de 12 ans.

 

4,95€
Attention Médicament
Code EAN : 3400930236789
Code ACL : 3023678

solution pour pulvérisation buccale (limpide, rouge, goût menthe poivrée et anis, pH compris entre 6,5 et 7,5) : Amylmétacrésol 0,223 g/100 ml, Alcool dichloro-2,4 benzylique 0,446 g/100 ml, Chlorhydrate de lidocaïne 0,690 g/100 ml, soit Lidocaïne 0,6 g/100 ml.

Excipients : éthanol 96°, Sorbitol liquide (non cristallisant) (E420), érythrosine (E127), (excipient hydrophile, Chlorure de sodium, Sulfate de sodium), saccharine de sodium (E954), Acide citrique monohydraté, Glycérol (E 422), Lévomenthol, Arôme de menthe poivrée, (L-menthone, Isomenthone, Acétate de menthyle, Isopulegol, propylèneglycol (E1520), Néomenthol, L-Menthol, Pulégone, Pipéritone), Arôme anis, (Propylèneglycol (E 1520), Alcool éthylique, Anéthol, Substances aromatisantes naturelles), Hydroxyde de sodium (pour ajustement de pH), Eau purifiée, qsp 1 solution pour pulvérisation buccale.

20 ml = 76 doses = 153 pulvérisations.

Excipients à effet notoire : · Éthanol 96% : 42,01 mg par pulvérisation · Sorbitol liquide 70% : 16,90 mg par pulvérisation

 

 

Posologie

Adultes et adolescents de plus de 15 ans :

2 pulvérisations dans la bouche et/ou la gorge, 1 à 6 fois par jour

Enfants entre 12 et 15 ans :

2 pulvérisations dans la bouche et/ou la gorge, 1 à 4 fois par jour

Population pédiatrique

L'utilisation de ce médicament n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 12 ans.

Mode d'administration

Administration par voie buccale.

 

 

Contre-indications:

Hypersensibilité à la substance active et/ou aux anesthésiques locaux, ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Liste des excipients.

Mises en garde et autres précautions particulières d'emploi:

L'usage de ce médicament n'est pas recommandé chez l'enfant de moins de 12 ans.

Respecter la posologie indiquée : pris en quantités importantes ou de façon répétée, ce médicament, qui passe dans la circulation sanguine, peut provoquer une atteinte du système nerveux central, avec un risque de convulsions, ou du système cardio-vasculaire.

L'usage prolongé de ce médicament pour une durée supérieure à 5 jours n'est pas recommandé car il pourrait exposer à un déséquilibre de la flore microbienne normale de la cavité buccale.

Si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, s'ils s'aggravent ou si d'autres symptômes, tels que de la fièvre, apparaissent, adressez-vous à votre médecin afin de réévaluer la conduite à tenir.

Ce médicament doit être administré avec précaution chez les patients présentant un état sévère ou chez les patients âgés affaiblis, qui sont davantage susceptibles de présenter des effets indésirables.

L'anesthésie du carrefour oropharyngé provoquée par ce médicament peut provoquer des fausses routes (toux au cours d'un repas avec impression "d'avaler de travers"). Il est donc impératif de ne pas prendre ce médicament avant de consommer un repas ou une boisson.

La prise de ce médicament par les patients asthmatiques doit être effectuée sous contrôle médical.

Ce médicament peut provoquer un engourdissement de la langue et peut augmenter le risque de blessure par morsure. Des précautions particulières sont donc nécessaires lors de la consommation d'aliments et boissons chauffés. Il est rappelé au patient que l'anesthésie locale produite par ce médicament peut perturber la déglutition, et donc favoriser le risque de fausse route. Par conséquent, aucun aliment ne doit être ingéré juste après l'utilisation de médicaments à base d'anesthésiques locaux au niveau de la bouche ou de la gorge.

Il est indiqué aux patients allergiques aux anesthésiques locaux de type amide qu'il existe un risque de sensibilité croisée aux composants de type amide tels que la lidocaïne (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Ce médicament contient de petites quantités d'éthanol (alcool), moins de 100 mg par dose (soit 2 pulvérisations).

Ce médicament contient 33,80 mg de sorbitol par dose (soit 2 pulvérisations). L'effet cumulatif de la prise concomitante de produits contenant du sorbitol (fructose) et de l'apport de sorbitol (fructose) dans le cadre de l'alimentation doit être pris en compte. La présence de sorbitol dans des médicaments pris oralement peut affecter la biodisponibilité d'autres médicaments pris simultanément par voie orale.

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par dose (soit 2 pulvérisations), c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

Grossesse et Allaitement :

Grossesse

L'innocuité de AMYLMETACRESOL/ALCOOL DICHLOROBENZYLIQUE/LIDOCAINE BIOGARAN CONSEIL 223 mg/ 446 mg/ 600 mg pendant la grossesse n'a pas été démontrée.

De nombreuses données sur un usage local de la lidocaïne pendant la grossesse indiquent qu'il n'y pas d'augmentation du risque de malformations congénitales. La lidocaïne passe dans le placenta, mais son absorption est minime en raison de la faible dose administrée. 

Les études chez l'animal sont insuffisantes concernant la reprotoxicité (voir rubrique Données de sécurité préclinique).

Aucune donnée n'est disponible concernant l'utilisation de l'amylmétacrésol et de l'alcool dichloro-2,4 benzylique comme substances pharmacologiquement actives pendant la grossesse. En l'absence de données fiables, l'utilisation de AMYLMETACRESOL/ALCOOL DICHLOROBENZYLIQUE/LIDOCAINE BIOGARAN CONSEIL 223 mg/ 446 mg/ 600 mg est déconseillée pendant la grossesse.

Allaitement

L'innocuité de AMYLMETACRESOL/ALCOOL DICHLOROBENZYLIQUE/LIDOCAINE BIOGARAN CONSEIL 223 mg/ 446 mg/ 600 mg pendant la période d'allaitement n'a pas été démontrée. La lidocaïne est excrétée en faibles quantités dans le lait maternel. En raison des faibles doses administrées, aucun effet de la lidocaïne n'est à prévoir sur le nourrisson. Aucune donnée n'est disponible concernant l'excrétion d'amylmétacrésol et d'alcool dichloro-2,4 benzylique dans le lait maternel. La décision soit d'interrompre l'allaitement soit d'interrompre/de s'abstenir du traitement par AMYLMETACRESOL/ALCOOL DICHLOROBENZYLIQUE/LIDOCAINE BIOGARAN CONSEIL 223 mg/ 446 mg/ 600 mg doit être prise en tenant compte des bénéfices de l'allaitement pour l'enfant au regard du bénéfice du traitement pour la mère.

Fertilité

Aucune donnée n'est disponible concernant les effets de la lidocaïne, de l'amylmétacrésol et de l'alcool dichloro-2,4 benzylique sur la fertilité.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines :

AMYLMETACRESOL/ALCOOL DICHLOROBENZYLIQUE/LIDOCAINE BIOGARAN CONSEIL 223 mg/ 446 mg/ 600 mg n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

 

Volume : 20 ml
Nombre d’unités : 1
Âge minimum : 12 ans

Nature de produit : Collutoire, Solution, Spray buccal
Substance active : Amylmétacrésol, Chlorhydrate de lidocaïne, Dichlorobenzylique (alcool)
Conditionnement : Boite carton, Flacon verre, Spray
Indication / Contre-indication : Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, Ne pas dépasser la dose journalière recommandée, Tenir hors de portée des enfants

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 15/07/2024.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française