Carbocistéine Mylan 2% Enfant, solution buvable sans sucre - Flacon 125ml

Carbocistéine Mylan 2% Enfant, solution buvable sans sucre - Flacon 125ml

Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës : bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.

1,99€
Attention Médicament
Code EAN : 3400937189330
Code ACL : 3718933

Cet article est momentanément indisponible sur notre site internet, merci de nous contacter pour plus d’informations.

solution buvable :

Carbocistéine 2 g/100 ml.

Excipients :

Maltitol liquide, Sorbitol, Arôme fraise, (Acétate d'éthyle, Acide acétique, Acide butyrique, Acide caprylique, Acide lactique, Acide lévulinique, Acide valérianique, Alcool hexylique, Butyrate d'éthyle, Cinnamate de méthyle, Diacétyle, Formate d'éthyle, Hexanoate d'éthyle, Cis-3 Hexénol, 4-hydroxy-2,5 diméthyl dihydrofuran-3 one, Lactate d'éthyle de méthyléthylcétone, Propylène glycol), Parahydroxybenzoate de méthyle (E 218), Rouge cochenille A (E 124), Hydroxyde de sodium, Eau purifiée.

Excipients à effet notoire : sodium, sorbitol, maltitol liquide, rouge cochenille A (E124), parahydroxybenzoate de méthyle (E218).

 

Posologie

Cette spécialité est adaptée aux patients suivant un régime hypoglucidique ou hypocalorique.

La dose correspondant à la graduation 5 ml de la seringue pour administration orale contient 100 mg de carbocistéine.

Population pédiatrique

Enfants de 2 à 5 ans : 200 mg par jour, répartis en 2 prises, soit une dose de 5 ml de la seringue pour administration orale 2 fois par jour.

Enfants de plus de 5 ans : 300 mg par jour, répartis en 3 prises, soit une dose de 5 ml de la seringue pour administration orale 3 fois par jour.

Durée du traitement : Elle doit être brève de 8 à 10 jours.

Mode d'administration

Voie orale.

 

Contre-indications:

· Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition (notamment au parahydroxybenzoate de méthyle et autres sels de parahydroxybenzoates),

· Nourrisson (moins de 2 ans) (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Mises en garde spéciales

En cas d'expectoration grasse et purulente, en cas de fièvre ou en cas de maladie chronique des bronches et des poumons, procéder à un réexamen de la situation clinique. Les toux productives, qui représentent un élément fondamental de la défense broncho-pulmonaire, sont à respecter.

L'association de mucomodificateurs bronchiques avec des antitussifs et/ou des substances asséchant les sécrétions (atropiniques) est irrationnelle.

Les mucolytiques peuvent induire un surencombrement bronchique chez le nourrisson. En effet, ses capacités de drainage du mucus bronchique sont limitées, en raison des particularités physiologiques de son arbre respiratoire. Ils ne doivent donc pas être utilisés chez le nourrisson (voir rubriques Contre-indications et Effets indésirables).

Le traitement sera réévalué en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie.

Ce médicament contient du sorbitol et du sirop de glucose hydrogéné (ou maltitol liquide). Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose.

Précautions d'emploi

La prudence est recommandée chez les sujets atteints d'ulcères gastroduodénaux. Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 13,5 mg de sodium par dose de 5 ml de la seringue pour administration orale. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle (E218) et un agent colorant azoïque (rouge cochenille A (E124)); ils peuvent provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

Grossesse et Allaitement :

Grossesse Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la carbocistéine est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, l'utilisation de la carbocistéine ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement

Il n'existe pas de données concernant le passage de la carbocistéine dans le lait maternel. Cependant, compte tenu de sa faible toxicité, les risques potentiels pour l'enfant apparaissent négligeables en cas de traitement par ce médicament. En conséquence, l'allaitement est possible.

 

Volume : 125 ml
Nombre d’unités : 1
Âge minimum : 24 mois

Nature de produit : Sirop
Substance active : Carbocistéine
Conditionnement : Boite carton, Flacon verre, Pipette graduée
Spécificité(s) : Sans sucre
Indication / Contre-indication : Compatible allaitement, Déconseillé aux femmes enceintes, Ne pas dépasser la dose journalière recommandée, Tenir hors de portée des enfants

Tous les prix incluent la TVA - hors frais de livraison. Page mise à jour le 28/05/2022.

 

Découvrez également
Ministère de la santé Order national des pharmaciens Vérifier la légalité du site ARS Pharma Système Qualité ISO 9001 Bureau Veritas Certification Pharmacie française